Verslautonomie

Pour vivre heureux, vivons (tout) simplement!

A propos

L’aventure débute en 2012…

Nous sommes alors un couple de la trentaine avec deux enfants d’une dizaine d’années.

Nous préférons préserver notre anonymat sur la toile. De plus, il est bien plus conviviale de faire connaissance dans la vie réelle. Il n’y a donc aucun souci à venir nous rendre visite… Et pourquoi pas, par la suite, planter votre tente ou votre yourte pour profiter de la nature ou nous aider dans nos réalisations 🙂

En 2010, nous étions bien installé dans notre nouvelle maison fraichement terminée et construite par nos soins. Mais nous avions toujours su qu’il nous faudrait plus d’espace (extérieur) pour vivre entouré d’animaux et aspirer à une vie plus simple.
Nous avons donc vendu cette maison et grâce à la plus-value de la vente nous avons acquit notre terrain d’environs 4000m2.

Ensuite avec le reste de l’argent, après plusieurs hésitations (voir ici), nous avons acheté un mobile home et l’avons installé sur le terrain.

Depuis lors, nous vivons sur notre terrain en essayant d’améliorer petit à petit notre confort ainsi que notre autonomie.

 

Vous trouverez sur ce blog des articles liés à l’évolution de nos installations mais également d’autres articles traitant de près ou de loin à l’autonomie, le jardinage, la permaculture, la résilience, la simplicité, l’élevage, …

Bonne lecture 😉

Petite mise à jour (2019, déjà 7 ans!) … Les choses évoluent et heureusement d’ailleurs. Nous sommes à présent installés dans notre maison à ossature bois entièrement auto-construite de A à Z (enfin, nous ne sommes qu’à « M » pour l’instant 🙂 Le chemin sera encore long jusqu’à Z!)

Vous trouverez les infos de la construction en cliquant ici 😉

0 thoughts on “A propos

  1. bonjour,
    vous avez du courage d aller au bout de vos envies… feicitations… nous sommes dans la meme dynamique,.. encore a l etape elaboration de ce que nous voulons vraiement comme environnement et lieu de vie pour notre tite famille( notre ti bout 2ans et demi moi meme39ans et mon compagnon de vie et pere de tao 37ans…
    on se demande ou avaez vous achter votre terrain? est ce possible de vivre sur un terrain avc mobilhome au yeux de votre mairie? avez vous l eau et l electricite? ou bien la produiser vous? milles questions….. hihihi alors a bientot pour des echanges.. sur ce belle et bonne journee a vous

    1. Bonjour,
      Tout d’abord nous sommes en Belgique. Les lois peuvent être différentes d’un pays à l’autre.
      Dans notre cas, nous surfons sur différentes législations et prétextes. Notre situation n’est pas définitive et il n’est en général pas possible de vivre de manière légal de manière définitive dans une caravane (excepté dans des structure comme camping, village de vacance ou autre).
      La solution la plus « légale » serait d’aménager un camion, une remorque, une roulotte, … Ce genre de chose que vous pouvez déplacer facilement.
      Pour l’eau, nous remplissons tout les mois une cuve de 1000l à une source. C’est gratuit (sauf carburant) mais pas très autonome. J’envisage de construire un filtre à charbon actif car nous vivons à côté d’une rivière. De la sorte nous pourrions pomper l’eau et la filtrer afin de la rentre utilisable pour la douche etc.
      Un voisin nous prête l’électricité, nous avons quelques panneaux mais pas encore de bon convertisseur.
      Il nous reste encore bien du chemin, mais petit à petit…

      1. coucou nous vivons aussi un belgique , nous sommes un couple dans la quarantaine , nous sommes en recherche d’un terrain pour vivre ce que vous vivez, nous avons un motorhome , j’aimerai vraiment vous rencontrer avec mon mari pour discuter avec vous , voici mon adresse mail aliciapuce@yahoo.fr merci à vous , dans l’attente de votre réponse 😉

  2. bonjour,
    je suis jean marc D, de la région de calais en France, je vais quitter mon job pour suivre le même chemin…
    je suis de de formation (initiale) plutot technique, je precise initiale, parce que tout m’intéresse, mais la technique peut aider dans ce choix d autonomie…
    y a t il un réseau d’ « autonomiste » ou on peut échanger des truc, des astuces, des graines, et c…

  3. Bonjour, nous vivons dans une caravane de 7,5 mètres avec un sas devant de 2,4m * 3,80m a 3 personnes
    Sur un terrain industriel donc nous avons l’eau et l’électricité.
    Vie simple..
    Bon courage
    A bientôt 😊

    1. Bonjour, cela représente combien de m3 ? Je vous pose cette question car Je vis avec mon fils 7 ans et ne sais pas trop vers quelle surface orienter mes recherches. Merci pour votre réponse.

  4. Bonjour à vous,
    Je vous félicite. C’est formidable de vivre ainsi. J’aimerai vivre comme cela, comme vous.
    J’aime tellement la libertè, la nature, les animaux, repirer l’air, manger dehors, dormir à la belle étoile.
    Et surtout je suis une artiste, j’aime travailler avec les matières naturelles.
    Ce qu’il me manque ce sont les moyens financiers pour le faire car je suis en invaliditée et seule.
    Mais j’en parle souvent.. Mes enfants me disent que je suis folle… Hi Hi non ! N’est-ce pas !
    Vivez à fond cette vie.
    Bien à vous.t

    1. Bonjour,
      Je suis également en invalidité depuis septembre et aimerait tant passer du rêve à la réalité!
      Le camping car me plairait beaucoup et je suis un manuel, j’ai beaucoup d’expérience et 54 ans.
      Seulement envie de réaliser ce rêve dans le partage, mais pas seul, je sais ce n’est pas courageux, mais surtout bien pratique! 😉
      Cordialement,
      JP

      1. bonjour, depuis un bon moment je veux quitter mon travail et vivre en autonomie mais voila je suis une femme et seule, ce qui me freine dans mon projet.Je manque de courage et pourtant j’en peu plus j’aspire à une vie simple entouré d’animaux de la nature tout ce que j’aime ,j’aurai aimé avoir des conseils et par quoi commençer merci à bientot

    2. Ne désespérez pas…J’ai 52 ans et je suis entrain de changer de vie après avoir élevé 4 enfants « dans un cadre rassurant ».Ils me disent que je suis folle, mais ils me disent aussi d’aller au bout de mes rêves, et m’aident à m’organiser. La vie est courte et a priori unique, alors, go!
      bien cordialement.

      1. Bonjour a tous ,Marie- christine 52 ans, suis divorcée, ma maison est vendu, on signe debut juin . j aimerais vivre dans la nature ,peutetre acheter un terrain a plusieurs et construire quelque que chose de simple , vivre simplement, j ai envie de vivre plus proche de la nature, avoir le moins de frais possible ,ou trouvé un terrain non constructible, pouvoir habiter dessus, vivre en autonomie , ou commencer, avec d autres personnes . Je réfléchie a beaucoup de solution …… si ça vous interresse ou avez des conseils Bien cordialement

        1. Bonjour Marie Christine,
          J’avance bien dans mon projet et je suis prête à en discuter avec vous. Je ne sais pas de quelle région vous êtes? Je suis sur midi Pyrénées..

  5. Bonjour,
    ça fait déjà plus de deux ans que je cherche un groupe pour vivre en autarcie. J’admire vraiment votre décision. Si vous avez des infos sur des groupes qui cherchent des bras (et des têtes) de bientôt 50 ans je suis preneur !
    Continuez ainsi !
    Gabriel

    1. bonjour voila une approche de vie qui me séduit j’aimerai en savoir plus, pouvez -vous m’orienter vers quelques lectures et cites weeb. j’envisage d’aquèrrir une yourte lorsque j’aurai vendu ma maison .j’ai 60ans la retraite s’approche et compte consacrer mon temps à l’etude du dharma merci à vous

    2. Bonjour Gabriel,
      Je suis actuellement en recherche d’un lieu pour créer un projet de vie proche nature, si vous cherchez encore ce sera un plaisir d’en discuter avec vous. Mon mail frepi_2@hotmail.com
      Laurence

  6. Bonjour,
    j’ai quitté mon travail à Annecy en 2013 pour vivre plus prêt de la nature, j’ai acheté une ancienne ferme en haute loire avec 1.3a de terrain, à 1000m d’altitude….
    Avec mon compagnon, nous avons construit un pouillaller, nous avons actuellement 5 poules, 1 couple d’oies et une dizaine de lapins. nous sommes actuellement en train d’amenager une chambre d’hôte et comptons debut 2016 implanter deux yourtes qui seront elles aussi des chambres d’hôtes….c’est pas simple l’hiver…mais les beaux jours arrivent et travailler dans le potager me donne l’energie, je fais des bocaux pour l’hiver, je ramasse et conserve des champignons…notre cadre de vie est agreable mais il nous reste beaucoup de choses à faire…..

  7. Bonjour,
    je trouve vraiment admirable et courageux d’aller jusqu’au bout de vos idées et idéaux.
    Je viens d’avoir 18 ans et j’aimerais vivre comme ça, dès la fin de mes études. Mais sauf que je ne m’y connais pas du tout. Enfin comment faire pour tout construire soi-même et tout … ? Où avez-vous trouvé vos renseignements et les informations nécessaires ?
    Merci,
    bonne journée.

  8. bonjour,
    et merci pour le blog.
    Dans le même type de démarche que vous, je cherche un endroit où poser une habitation légère : soit une roulotte soit une yourte, soit une tInyhouse sur roues. Envisagez-vous d’accueillir éventuellement d’autres « habitants légers » sur votre terrain ? Je vais régulièrement aux réunions concernant les essais de changement de législation en Belgique concernant le vide juridique autour de l’habitat léger. J
    Je crois que ça va bouger dans les années qui viennent : il y a de plus en plus de personnes qui se tournent vers cette manière de vivre.
    Dans l’attente de vous lire (et en espérant une réponse!) de belles journées à vous !
    Diane Broman
    diane-broman@speaks.be

  9. bonjour je veux ouvrir un commerce et j’aimerais faire le mobilier avec les rouleaux de cables, seriez vous prêt à me créer mon intérieur?

  10. Bonjour, d’abord bravo à vous. Je comprends parfaitement le plaisir inouï de vivre dans sa petite maison de 4000m2 🙂 je connais le bonheur de s’asseoir sous le prunier dans son jardin et d’admirer les plantes pousser. C’est pour toutes ces raisons que nous aussi, (2+enfant 8ans) nous nous preparons à vivre de la sorte, mais en Bulgarie. Nous avons acheté là bas une vieille maison en torchis et vieilles pierres avec terrain de 2000m2 pour une bouchée de pain, que nous sommes sur le point de commencer à refaire. Pas de soucis avec la langue, ma femme en est originaire et j’ai pu apprendre lors de nos nombreux voyages. En plus il y a déjà quelques familles d’anglais installés dans notre village, certains très serviables d’ailleurs. Nous nous sommes formés à toutes les techniques de construction, rénovation, permaculture, énergies alternatives, etc… pour ainsi dire, on se débrouille. Cependant il est toujours appréciable de se retrouver entre personnes avec les mêmes idées et vision du monde. J’ai vu dans les commentaires que beaucoup de personnes cherchent également des compagnons vers l’autonomie, alors je laisse mon émail au bon entendeur et même pour échange de techniques (désolé pas de compte face-de-bouc, j’évite ce réseau et pas encore blog, mais peut être bientôt). – grosjean.stephane@yahoo.fr
    Bon courage à vous, quoi que vous l’avez prouvé, à tous les prochains heureux profiteurs de la vie – bonne chance
    Cordialement
    Stéph

  11. Bonjour,
    Je suis admiratif . Quel courrage d’avoir vendu tout comme ca.
    Je pensais que l’on ne pouvais pas installer un mobilhome sur un terrain comme ca et y vivre toute l’année.
    Je viens d’acheter ma maison grrrr
    Sur +- 1300m2 je voudrais atteindre le plus possible d’autonomie. Pensez vous que ce soit possible?
    Un autre projet ma commune a lancé un appel aux volontaires pour créer un jardin partagé j’essaiera de faire un blog pour raconter tout ca.
    Bravo,bravo.
    Fabrice.

  12. Bonjour,
    Je suis admiratif . Quel courrage d’avoir vendu tout comme ca.
    Je pensais que l’on ne pouvais pas installer un mobilhome sur un terrain comme ca et y vivre toute l’année.
    Je viens d’acheter ma maison grrrr
    Sur +- 1300m2 je voudrais atteindre le plus possible d’autonomie. Pensez vous que ce soit possible?
    Un autre projet ma commune a lancé un appel aux volontaires pour créer un jardin partagé j’essaiera de faire un blog pour raconter tout ca.
    Bravo,bravo.
    Fabrice.

  13. Bonjour, a tous,
    Nous sommes a la recherche( pour un reportage/docureportage) de qq qui habite déjà d’une façon tout a fait choisi par lui-même . cela peut-être une cabanne, un chalet, .. n’importe. Important est que c’est son choix et que ce n’est pas parce que une maison est trop chère. De préférence une arabisations en connections avec la nature et si possible avec l’eau ( canal, rivière, ) . Nous viendrons avec plaisir regarder et faisons une rencontre et film positif de votre voix. Si vous connaissez qq : Frank.tierens@gmail.com
    merci et a+

  14. Merci pour ce partage qui pousse à l’entraide et la connexion de toutes les personnes allant dans le même par l’intermédiaire de ton blog 🙂 Aura-t-on l’occasion de te croiser à ce grand rassemblement citoyen que pourrait être le Village Mondiale de Alternative lors de la COP21?

  15. Merci pour ce partage qui pousse à l’entraide et la connexion de toutes les personnes allant dans le même par l’intermédiaire de ton blog 🙂 Aura-t-on l’occasion de te croiser à ce grand rassemblement citoyen que pourrait être le Village Mondiale de Alternative lors de la COP21?

  16. Bonjour,
    Je me présente, je suis journaliste pour l’émission « C’est mon choix ». Tout d’abord je tenais à vous dire que je trouve votre histoire ainsi que votre mode de vie fantastiques. Et je me permets de vous contacter car nous sommes actuellement à la recherche de personnes qui accepteraient de témoigner et de défendre leur mode de vie « atypique ». Je vous laisse mes coordonnées n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez avoir d’avantage d’informations. Je suis à votre dispo.
    Margaux
    01 53 84 30 09
    margaux.castingcmc@gmail.com

  17. quel plaisir de découvrir ce blog, mais surtout de savoir que ce projet s’est ancré en Belgique. Ce serait un réel plaisir pour moi de vous rencontrer et en savoir d’avantage sur les tenants et aboutissants de ce projet que vous avez si bien concrétisé. Je suis moi-même habiter par ce désir de retour à une vie plus simple, plus modeste, mais surtout plus humaine ! Nature, énergie, mode sociétal capitaliste basé sur le consumérisme inconscient et irresponsable, individualisme, indifférence, … et tant d’autre choses qui sont pour moi contre nature et préjudiciables à la VIE en générale. Mon idéal de vie est actuellement d’avantage axé sur le nomadisme (camping-car), afin de revenir à un « moins » d’espace pour un « PLUS » de confort 😉 tout en allant à la découverte de ce foisonnement d’alternatives qui existe au 4 coins du monde, et ainsi m’en inspirer pour enfin trouver le lieux et le model alternatif me satisfaisant le mieux. En tout les cas, vous incarnés pour moi un de ces modèles et je serais très heureux de pouvoir vous découvrir. BRAVO !!!

      1. Bonjour,
        Je trouve votre projet fantastique. Moi et ma compagne serions intéressés par un tel mode de vie. On est aussi en Belgique! Si vous en avez l’occasion une rencontre nous plairait énormément pour discuter de votre expérience et comment on pourrait mener notre projet!

  18. J’ai un projet, dans le sud de la FRANCE, pour des personnes qui voudraient faire de la permaculture…(le projet est plus vaste, mais il va bien falloir commencer par quelque, la nourriture étant à la base de notre vie, ce serait me semble t’il, un bon début…
    Mes terrains ne sont pas constructibles…Ils le deviendront un jour.
    Je crois à mon projet ; les temps changent (voie le film « demain »)
    Dans l’esprit des colibiris…Construire un monde meilleur, oui, c’est possible, à condition que ce ne soit pas une fuite, mais un vrai choix!
    Je suis une femme, j’ai 64 ans.
    Pour me joindre :
    energie30@free.fr

  19. Bonjour,
    Ex-Bruxelloise, habitant à Bordeaux, je monte actuellement un projet en espérant le voir aboutir pour vivre en camping-car toute l’année. J’ai soixante-six ans, il est temps de réaliser au moins un de mes rêves. Mon fils qui habite à Dworp trouve l’idée génial. Il a sa maison là et fait de la permaculture.
    Quant à la législation, je l’apprends vis mon premier projet qui est le grand mouvement actuel de la tiny-house venant des E.U. Je suis d’ailleurs abonnée sur le groupe fermé de la Tiny-house France.
    Pour ce qui concerne la loi, le temps de présence, etc… voici un lien :
    http://www.construction-chalets-bois.com/articles/roulottes/caravanes-mobil-homes-roulottes-cadre-legislatif.html
    J’avais à l’époque créé un blog chez wordpress : http://genetinyhouse.wordpress.com
    Il y manque pas mal d’informations complémentaires. Mon but est de voyager en France et uniquement dans ce pays, pour terminer en Belgique. Je verrai bien. Je me renseigne quant aux camping-car, et toute la législation qui tourne autour et qui est quelque peu différente et des mobil-homes, tiny-house. Actuellement, la tendance commence à s’intégrer dans les mentalités, lentement. Les contraintes provenant essentiellement des voisin(e)s peu tolérants hélas sur ce nouvel habitat. Et surtout les mairies ou maison communcale qui voient d’un très mauvais oeil en France, l’installation de ce nouvel habitat en toute autonomie. Il saut savoir qu’en France, il y a des impôts différents qu’en Belgique sur un terrain constructible ou non constructible. Il s’agit aussi de l’adresse postale, devenant nomade, j’apprends en ce moment, comment faire en habitat en camping-car. Vivre dans un mobil-home pour moi est pareil en France. L’adresse au CPAS en effet, ici c’est via la CCAS,
    http://www.courrier-du-voyageur.com/justificatif-de-domicile-et-attestation-domiciliation.html
    Ceci pour la France.
    Il reste l’hiver avec des ?????
    Merci pour votre article. Je me suis inscrite à votre blog 🙂
    Geneviève

  20. Bonjour,
    Ex-Bruxelloise, habitant à Bordeaux, je monte actuellement un projet en espérant le voir aboutir pour vivre en camping-car toute l’année. J’ai soixante-six ans, il est temps de réaliser au moins un de mes rêves. Mon fils qui habite à Dworp trouve l’idée génial. Il a sa maison là et fait de la permaculture.
    Quant à la législation, je l’apprends vis mon premier projet qui est le grand mouvement actuel de la tiny-house venant des E.U. Je suis d’ailleurs abonnée sur le groupe fermé de la Tiny-house France.
    Pour ce qui concerne la loi, le temps de présence, etc… voici un lien :
    http://www.construction-chalets-bois.com/articles/roulottes/caravanes-mobil-homes-roulottes-cadre-legislatif.html
    J’avais à l’époque créé un blog chez wordpress : http://genetinyhouse.wordpress.com
    Il y manque pas mal d’informations complémentaires. Mon but est de voyager en France et uniquement dans ce pays, pour terminer en Belgique. Je verrai bien. Je me renseigne quant aux camping-car, et toute la législation qui tourne autour et qui est quelque peu différente et des mobil-homes, tiny-house. Actuellement, la tendance commence à s’intégrer dans les mentalités, lentement. Les contraintes provenant essentiellement des voisin(e)s peu tolérants hélas sur ce nouvel habitat. Et surtout les mairies ou maison communcale qui voient d’un très mauvais oeil en France, l’installation de ce nouvel habitat en toute autonomie. Il saut savoir qu’en France, il y a des impôts différents qu’en Belgique sur un terrain constructible ou non constructible. Il s’agit aussi de l’adresse postale, devenant nomade, j’apprends en ce moment, comment faire en habitat en camping-car. Vivre dans un mobil-home pour moi est pareil en France. L’adresse au CPAS en effet, ici c’est via la CCAS,
    http://www.courrier-du-voyageur.com/justificatif-de-domicile-et-attestation-domiciliation.html
    Ceci pour la France.
    Il reste l’hiver avec des ?????
    Merci pour votre article. Je me suis inscrite à votre blog 🙂
    Geneviève

  21. bjr
    je cherche une solution plutôt simple pour habiter un terrain agricole ou un terrain non constructible
    si vous avez des solutions idées ou autres……
    merci par avance

  22. bjr
    je cherche une solution plutôt simple pour habiter un terrain agricole ou un terrain non constructible
    si vous avez des solutions idées ou autres……
    merci par avance

  23. Bonjour ,
    j’aborde le projet de la restauration d’un mobil home des années 1975 installé dans le périgord…pas tout jeune mais pas dévasté par les affres du temps.
    Je recherche des informations tant de l’aspect urbanisme que pratique pour trouver toutes les pièces (portes, fenêtres, chauffage etc…)
    Tous les conseils seront les bienvenus.
    Merci de vos conseils avisés.
    A.

  24. Bonjour ,
    j’aborde le projet de la restauration d’un mobil home des années 1975 installé dans le périgord…pas tout jeune mais pas dévasté par les affres du temps.
    Je recherche des informations tant de l’aspect urbanisme que pratique pour trouver toutes les pièces (portes, fenêtres, chauffage etc…)
    Tous les conseils seront les bienvenus.
    Merci de vos conseils avisés.
    A.

Répondre à Louis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *