Verslautonomie

Pour vivre heureux, vivons (tout) simplement!

L’hiver dans un mobil home!

L’hiver dans un mobil home!

Le point le plus problématique à la vie en mobil home dans notre pays est l’humidité. Ce genre d’infrastructure n’est pas faite pour passer l’hiver dans nos région. Par endroit les parois sont très froides et l’humidité présente dans l’air vient s’y condenser, ce qui peut endommager prématurément les matériaux. Il faut nettoyer régulièrement afin d’éviter que cette humidité se transforme en moisissure. Heureusement notre mobil home possède des châssis doubles vitrages et une hotte d’aspiration au dessus de la cuisinière, ce qui évite de nous retrouver avec pleins de buées sur les vitres. Du simple vitrage aurait été je pense invivable. Si vous désirez vous installer en mobil home prenez bien ce détail en considération.

Il y a deux nuits, la température extérieur au petit matin était de -15°.
Je n’ai pas regardé le thermomètre du mobil home. Les vitres étaient givrées de l’intérieur, donc il devait faire -1/-2°!
La plupart des personnes ferventes actrices de cette société en perdition trouvent certainement précaire de vivre dans de telles conditions. Et si elles savaient…
Et si elles savaient que l’on possède une énorme maison de maitre de + de 400m²!On aurait bon leur expliquer… Ils ne comprendraient pas!
Il est vrai que les périodes de gel nous privent d’eau. Du moins, d’eau sous pression au robinet. Et après… Un ou deux bidons de 20l avec robinet incorporé nous dépannent sans soucis. Une marmite sur le foyer qui réchauffe la pièce de vie, un bassin dans la douche, et voilà que l’on se met à apprécier une bonne douche sans douche!
Et le matin, sentir la pièce se réchauffer progressivement en passant de –2 à +7 pour arriver à +15° une température relativement confortable, quel bonheur! On en vient a avoir trop chaud à 21°, on en ouvrirait presque les fenêtres! Alors on ouvre les portes des chambres et de la salle de bain.
Le dégel arrive enfin, nous allons pouvoir récupérer de l’eau au robinet. Fini la corvée bidons de 20kg à porter depuis le dessus de rue où l’on a garé notre véhicule car avec le gel si on descend jusqu’au terrain on ne remonte plus! Et si elles savaient…
La fréquence des bidons de pétrole que l’on met dans notre foyer devrait également diminuer si les températures remontes. Encore quelques bidons de 20kg en moins à porter, c’est déjà ça. Et si elles savaient…
La pompe se remet en marche, les robinets sous pression, on a de l’eau, même un peu trop, deux robinet ont pétés à cause du gel! Vu la tête du robinet par moment au petit matin, je m’en doutais un peu^^ Et si elles savaient…

Le dégel c’est bien, mais la neige fond et laisse place à la boue. Ma meilleur acquisition depuis que l’on vit sur le terrain est une paire de botte que je ne quitte plus… Du moins jusqu’au véhicule, dans celui-ci j’ai toute mes chaussures pour chaque situation (travail, ville, rando, …). Le plus marrant c’était en été quand je me suis rendu au mariage d’un collègue, costar – cravate – bottes Sourire Et si elles savaient…
Quand les températures sont basses cela a d’autres désavantages  attendus et inattendus… Difficile de cuisiner a l’huile d’olive quand il s’est durci Sourire

En fait, cet hiver a souligné certains points à améliorer que l’on améliorera pour l’année prochaine.
Quoi, vous comptez continuer à vivre dans ces conditions?

On s’en doutaient déjà et on a pu le vérifier par nous même depuis que l’on s’est installé sur le terrain. Bien sure nous avons encore pleins de leçons à recevoir, de concessions à faire et de choses à vivre mais nous commençons à toucher du doigt le plaisir de la simplicité.
Je me surprend assis dans le canapé le regard posé par la fenêtre sur la nature qui nous entoure répétant: “que l’on est bien, que l’on est bien…”

Verslautonomie

33 thoughts on “L’hiver dans un mobil home!

  1. Bonjour,
    C’est en cherchant des infos sur les yourtes que je suis tombée l’année passée sur votre blog, que vous commenciez à l’époque.
    Depuis, je suis abonner à votre newsletter et je tenais à vous remercier de tous vos témoignages.
    Nous avons aussi, mon compagnon et moi-même dans un coin de la tête l’envie de faire comme vous pour vivre plus simplement, avec nos 2 enfants au rythme des saisons, en retrait d’un mode de vie avilissant.
    Vous n’êtes pas seuls à penser ce que vous pensez et tout ce que vous dites sur notre monde fait écho. Nous vivons une période où les consciences changent et ceux qui sont regardé comme des marginaux aujourd’hui, ne le seront peut-être plus demain.
    L’idée du terrain et de yourtes reste aussi bien présente dans mon esprit.
    Puis-je savoir dans quelle région vous vous êtes installés?
    Je vous pose cette question indiscrète par rapport aux prescriptions urbanistiques.
    Apparemment l’urbanisme de votre région vous a laissé assez libre?
    Bon we

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire 😉
      Nous sommes en région liégeoise mais ne croyez pas que l’on nous laisse faire ce que l’on veut 🙂
      Nous évitons « du moins actuellement » de partager nos soucis avec l’administration sur ce blog. Malheureusement en Belgique comme dans beaucoup d’autres pays vous n’êtes pas libre de jouir de vos biens comme vous l’entendez!
      Nous vivons dans un monde ou d’autres personnes décident à notre place ce qui est bon ou mauvais pour nous.
      En matière urbanistique, seul le voisinage proche devrait avoir son mot à dire…

  2. les joies de l’hiver…..que serais la vie sans ces petites galére du quotidien ,bien pauvre en tout cas sont les journées bien reglé ou rien ne depasse.
    merci de partager vos experiences
    bonne continuation et bonne débrouille
    satya

    1. Nous avons habité un mobil home pendant la construction de notre maison pour une période prévue de un an et qui s’est avérée avoir duré un peu plus de 18 mois. Pas plus, car le maire ne voulait pas, nous a refusé l’autorisation et surtout les voisins l’ont vu d’un mauvais oeil, nous prenant pour des manouches ( péjoratif dans leur bouche) et ont tout fait avec le maire pour nous chasser. Triste expérience. J’espère qu’il y a de meilleures expériences ailleurs. Ah oui, j’oubliais le gel l’hiver et la canicule l’été ; dur.

  3. Est-ce que passer beaucoup de temps à lutter contre les conditions climatiques, n’est pas un temps passé perdu et qui accapare l’esprit en mode survie seulement ?
    Etonnement teinté d’admiration

    1. Pour avoir vécus avec ma femme et nos deux filles pendant 5 ans en mobil-home, je vous confirme que c’est exactement cela : que de temps perdus à lutter contre les conditions climatiques et le manque de place… ce temps aurait tellement plus utile ailleurs. Avec ainsi un sentiment que « la pauvreté nous englue dans la pauvreté ».

  4. Bonjour
    Quel courage !
    Et l’été comment est-ce en mobil-home ?
    Etant à la recherche d’un habitat provisoire, la solution mobil-home me convainc de moins en moins. J’opterai peut-être pour la paillyourte enterrée.
    Bonne continuation

  5. Je vis en mobil home depuis 3 ans et !!!! j’adore !!! certes il est grand et largement amélioré , bardage bois, pièce supplémentaire fermée sur auvant il ne nous reste plus que la clim reversible à installer. Très nouvelle retraitée j’ai eu un été de rêve (il faut que nous sommes dans un camping à la ferme résidents permanents). Le ménage n’est plus un casse tête : rapide. une cuisine d’été dans un cabanon attenant. l’hiver n’est pas du tout un problème : très vite chauffé , un petit chauffage pétrole quand il fait très froid, et c’est un nid très douillet. Nous avons renforcé l’isolation. Le seul problème : fenêtre simple vitrage. Mais j’ai mis en extérieur des rideaux occultants et je vais poser du film vitrage en attendant mieux. Je préfère cette vie là à un appartement en ville.

    1. bonjour , j’ai une trés grande envie d’acheter un mobilhome mais vu tout les commentaires « avec l’hiver  » ça fait peur !!
      je voulais un camping pour la sécurité je suis une femme seule pouvez-vous me dire le budget par mois à la louche entre edf et l’eau et le prix de la location du terrain ( si ce n’est pas indiscret ) c’est juste pour me donner une idée !!
      merci

  6. Comme ça fait plaisir de vous lire. J’ai découvert votre blog juste hier soir. Vivre en mobil-home je ne connais pas, mais vivre en fourgon aménagé, oui. Il me faut un véhicule et un logement. Mais mon budget n’aurait pas résisté aux 2. Cela a été résolu grâce à ce fourgon. Qui n’était pas isolé pour l’hiver ni pour l’été. Ma santé s’en est ressentie (50 ans et surtout handicapée). Mon moral aussi. Et pourtant, qu’elle liberté ! Oh oui, que j’y étais bien. Même problèmes que vous, mais LIBERTE. Cette année, je vais acheter un CCar d’occaz pour pouvoir repartir, le fourgon m’a lâché il y a 3 ans. Et j’ai « roulé » pendant 2ans1/2. Et cette fois-ci la chaleur restera à l’intérieur l’hiver. Pas les moyens de beaucoup rouler, donc pas de pollution. Pas d’électricité, les lampadaires sont fait pour. Et liberté totale. Pour l’adresse obligatoire, une amie proprio me domiciliera chez elle. Vive la vie.

  7. Bonjour,
    Sur le point d’achever notre projet, je viens le partager avec vous. Nous allons investir dans un grand mobilhome Atlas de presque 40m². Il a 10ans et sors d’un camping pour un prix très bas de 5000€ négocié à 4500€ (le prix du marché est plutôt au dessus de 10.000€ encore). L’avantage du contexte mobilhome c’est que qu’il y a de nombreux camping 4 étoiles qui renouvellent les mobilhomes au bout de 10 ans. Et comme ils sont parfois en très bon état et bien équipé, cela donne lieu à de bonnes affaires.
    Allez trouver des bonnes affaires dans l’immobilier, c’est mission impossible surtout dans ma région : la côte d’azur.
    Par contre il n’est pas double vitrage. Et nous allons le poser à la neige. On a prévu de faire du survitrage extérieur afin de mieux isoler les vitres et peut-être rajouter des films par l’intérieur. C’est surtout côté vitre que le froid passe ? Un mur de mobilhome classique peut convenir pour l’hiver de son côté ? A votre avis ?

    1. Bonjour,
      Difficile de vous éclairer pour le simple vitrage car sur le nôtre c’est du double. Chez nous il n’y a pas vraiment de froid qui passe sauf par les aérations mais qui sont nécessaires. En hivers le sol est très froid et les parois également. Ce qui risque de condenser si mauvaise circulation de l’air. Il faut se rendre compte que ce genre de structure n’est pas faite pour le froid. Par contre, l’hiver passé quand nous avons eu de la neige c’était plus confortable à l’intérieur car la neige sur le toit isole.

  8. Bonjour, quel regal de tous vous lire, je vis depuis 1an dans un mobilhome , Il me fait vivre le meilleur comme le pire.. (sourire), il est vrai que la flotte en l’hiver pose un sacré probleme mais quel plaisir d’attendre la nouvelle saison. j’ai qiuelquefois l’impression de ne faire qu’un avec la nature..

  9. Bonjour, je suis sur le point de déménager dans un mobilehome avec ma famille pour y passer l’hiver. Nous venons d’acheter une tente en bache PVC de 6m par 12m pour mettre par dessus parce que l’eau s’infiltre dans les 4 coins du mobile home, et je ne serai jamais certain d’avoir réussi a refaire l’étanchéité à 100%, alors je en vais pas perdre de temps avec ca. Mais du coup, je me pose des questions sur la condensation et l’aération du mobilehome sous une tente. Est-il nécéssaire en hiver de faire venir de l’air froid de dehors pour aérer ?

  10. Ça le rappel mon ancien camion pas d’eau chaude, pas de gazinière, pas de chauffage, des trous, des aération, -10 dans les montagnes. …c’est rude pour le corps mais encor plus pour le moral…..heureusement mère nature est belle et les rando dans la neige avec elle réchauffe le coeur 🙂 vive l’hiver et ces conditions rustiques…..mais quand même vive les foyers chaud à tricoter auprès d’un bon feu de cheminée sentant bon le bois 😀

  11. dites moi avec quel matériaux vous isolez l’interieur pas cher, j’ai des de pvc avec un vide de 3mm qui peuvent servir de pont thermique et ensuite par dessus est ce que une couche de d’un rouleau mousse avec alu epaisseur 3mm suffira-t-il ?
    quand pensez vous cela isolera-t-il , y aura-t-il plus du tout de condensation ????
    je vous remercie par avance de votre réponse !

  12. C’est un beau billet, plein de simplicité et d’humilité.
    Pour ma part je dispose de tout le confort nécessaire, mais je ne demande qu’à vivre le type d’aventures que tu relates sur ce blog. Et oui, si elles savaient….
    Je m’y prépare, doucement mais sûrement.

  13. ca fait 8 ans que je vie dans un mobil-home,et l hiver j ai toujours froid aux pieds,pourtant c est un mobil dit hiver,dadiateurs dans chaque pièces,comment pres bien isoler mon plancher?????

  14. Bonsoir,
    Nous avons passé une semaine dans un mobil home du camping La Forêt à La Rosière (France) et nous avons adoré. Les propriétaires nous ont dit que leurs mobil homes viennent de chez Disney (occasions) et que ce sont les meilleurs qu’ils connaissent pour une utilisation hivernale. Avec le système de chauffage installé nous avons plutôt eu trop chaud que pas assez.

    1. Bjr a tout le monde j’habite en mobil home a l’année dans un camping 3 étoiles près de la mer pour au monde je répartirait en maison ou appart mais c’est vrai aussi il faut isolé son mobil home

  15. Oui c est vrai on est bien dans un mobil home …..j en ai fait l acquisition il y a 2 ans……que du bonheur dans un camping privé….

  16. Bonjour.
    Quand on vit à l’année dans un mobil home par choix de vie ou par nécecité inutile de dire que l’hiver c’est c’est une glacière et l’été une fournaise . Le coût du chauffage equivaut et même depasse celui d’une maison normale tenant compte qu’il faut chauffer minimum 7 mois de l’année.Lisolation standart de la majorité des mobil homes se limite à une feuille d’isomo de 25mm d’epaisseur prise entre la parois intérieur et la lame de bardage metalique ou pvc,ce qui est nettement insuffisant.
    question: Que devrais-je employer comme isolation thermique si je démonte les lames, augmente l’épaisseur des tasseaux de 4 cm et remonte les mêmes lames avec adaptation des finitions (lames d’air entre quoi et quoi),quelle isolation sous la tôle toiture immitation tuiles le plafond se trouvant 10cm plus bas ,et quelle isolation sous le plancher du mobil home sur un terrain très humide en zone innondable .
    merçi d’avance pour vos conseils détaillés concernant les 3 postes.

  17. on lit beaucoup de n’importe quoi ici,je possede un mobilhome sur la côte de nacre depuis juin 2003, un rapidhome loft , un mobilhome a vocation locative , et pourtant je n’y ai jamais eu froid, il faut juste chauffer comme dans une maison
    je viens de faire l’aquisition d’un nouveau mobilhome O’hara avec isolation renforcee de 38 m2 plus terrasse de 15 m2, je le possede depuis 2 mois , et il est tres facile a chauffer, chez moi , il fait toujours entre 22 et 24 degres , eh oi je suis frileux

    1. Nous non plus n’avons jamais eu froid en chauffant. Il faut juste bien choisir son système de chauffage et malheureusement le laisser tourner en continu (dangereux à mon sens) car aucune inertie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *